Kinésithérapie

J'ai mal, j'ai peur, je contracte!

Mon parcours : 

Je suis diplômée en masso-kinésithérapie de l’Ecole Danhier à Paris. depuis 2004.

De 2004 à 2009, j'ai eu la possibilité de me former en rééducation uro-gynécologique et d’être l’assistante de Joelle Souffrir et du docteur Alain Pigné.

En 2009, j'ai créé, avec son associée, un cabinet pluri-disciplinaire à Boulogne-Billancourt et ai continué à développer ma patientèle autour de la rééducation périnéale féminine.

.Je me suis intéressée à toutes les formes de dyspareunie ( primaire, secondaire, superficielle et profonde) ainsi qu'à différentes maladies de la vulve telles que la vestibulodynie, vulvodynie, vaginisme...

Grâce aux très bons résultats liées au massage du périnée je fais partie des spécialistes recommandées par les  Clés de Venus.

.

En 2009, j'ai rencontré le Dr Marie Cecarelli qui m'a introduit auprès des spécialistes de l’endométriose.

Grâce à la formation continue que je suis à l'hôpital Saint Joseph, je fais maintenant partie des membres experts du réseau RESENDO, réseau ville hôpital endométriose. Je me spécialise auprès des docteurs  Erick Petit, Eric Sauvanet, Delphine Lhuillery et Jérôme Loriau.

Qu’est-ce que le massage périnéal ? Comment est-il réalisé ?

Le massage périnéal permet à la patiente de reprendre « confiance » dans la zone douloureuse. L’endométriose se place n’importe où dans le bassin et provoque des  adhérences entre les différents tissus, les différents organes … L’immobilité est l’Ennemi …

La rétractation des tissus provoque des douleurs lorsqu’il y a de nouveau un mouvement

« le bassin gelé »

Le massage doit être réalisé manuellement et à l’écoute de la douleur de la patiente : 2 fois par semaine avec le kiné et tous les autres soirs un automassage, avec un gel ultra lubrifiant : exemple Gel KY.

Le massage se fait au début avec 1 doigt, beaucoup de lubrifiant, les mouvements sont circulaires, transversaux. Le kiné masse « les zones douloureuses » toujours en ayant une douleur inférieure à 4 d’EVA. Il faut que cette douleur soit largement supportable, sinon la contracture involontaire et l’appréhension seront de nouveau présentes, et le cercle vicieux recommencera.

J’ai mal, j’ai peur, je contracte …

Le massage se fait avec un travail sur la respiration et la relaxation .

Lorsque les douleurs sont trop importantes, le gynécologue peut prescrire une crème anesthésiante : xylocaine , afin de réaliser le massage dans de bonnes conditions.

Au fur et à mesure des massages, les tissus sont de plus en plus mobiles et donc les douleurs diminuent, le kiné peut alors utiliser 2 doigts. Lorsqu’il n’y a plus de douleur, alors on peut diminuer la fréquence des séances.

L’objectif est de retrouver l’élasticité des tissus vaginaux, de retrouver une lubrification vaginale, de retrouver une sexualité épanouie et aussi de mieux connaitre son corps.

Qu’est ce que le massage du ventre ? Comment est-il pratiqué ?

Ce massage est un massage de relaxation. Il se fait dans un lieu calme, apaisant, lumière tamisée. L’objectif est de diminuer les tensions accumulées dans le ventre..

Ce massage augmente la chaleur corporelle du ventre, la vasodilatation des vaisseaux et permet l’élimination des déchets en améliorant la circulation sanguine et lymphatique.

On retrouve une mobilité entre les tissus, le ventre est plus souple, la digestion est alors beaucoup moins douloureuse.

Ce massage du ventre est réalisé avec une huile de massage neutre bio Weleda ou Aromazone. On peut aussi utiliser l'huile de massage bio à la lavande pour ses propriétés  anti-inflammatoires et anti-spasmodiques..

Ce massage dure 20 min et la patiente pourra aussi le reproduire à la maison.

 

La Maison De l'Endométriose

Accueil         Cabinet     Ostéopathie     Kinésithérapie     Diététique     Gestion des émotions     Contact